Château Lafite-Rothschild

0
715

Présentation du célèbre château Lafite-Rothschild

Appellation :Pauillac
Classement :Premier Grand cru classé
Second vin :Carruades de Lafite
Superficie du vignoble :100 hectares
Cépages :70 % de Cabernet Sauvignon, 25 % de Merlot, 3 % de Cabernet Franc, 2 % de Petit Verdot
Elevage :16 à 18 mois d’élevage en barriques neuves.
Terroir :Graves et argile
Production moyenne annuelle :18000/19000 caisses
Meilleurs millésimes :1982, 1990, 1996, 2000, 2003, 2005
Propriétaire : :Barons de Rothschild

 

Histoire du Château Lafite-Rothschild :

Le château Lafite tire son nom de la famille de La Fite, alliée jadis à la Maison de Foix par le mariage de Joseph de Foix, baron de Mardogne, chevalier de l’Ordre du Roi, qui avait épousé Françoise de La Fite, fille de Thibaud. Pierre de La Fite, Intendant des Ordres du Roi, Trésorier-Général des Parties-Casuelles, propriétaire du domaine vinicole de Pauillac, était seigneur de Goussencourt. Requis en 1734, il produisit les preuves de sa noblesse par douze générations, et fut déchargé par arrêt du Conseil d’État en date du 12 février 1740. Jean-Jacques de La Fite, dernier représentant mâle de cette maison naquit à Pau le 5 novembre 1690 et décéda le 20 octobre 1740 à Paris. Marguerite de La Fite, appartenant à cette famille, avait épousé Jean de Gachassin, fils cadet d’Adrien-Arnaud de Gachassin, capitaine des Milices d’Albret, devenu en 1555, seigneur de l’Abbaye d’Orthez, érigée en sa faveur en Terre Noble par lettres-patentes d’Antoine et de Jeanne, roi et reine de Navarre. A partir du XVIIe siècle, la propriété du château Lafite tomba entre les mains de la famille de Ségur, avec le manoir des Lafite datant du XVIe siècle et qui existe toujours. C’est à partir de 1680 que l’on a une première trace de l’existence d’un vignoble important qui fut planté par Jacques de Ségur. Au XVIIIe siècle, le marquis Nicolas Alexandre de Ségur perfectionna la technique de vinification. Le 8 août 1868, le Baron James de Rothschild acquiert le Château Lafite mis en vente publique dans le cadre de la succession de Ignace-Joseph Vanlerberghe. De 1946 à 1974, Élie de Rothschild prend les rênes du Château Lafite Rothschild. En 1975, le Baron Éric de Rothschild, neveu du Baron Élie, le remplace.

Commentaire

Grand vin délicat, puissant et distingué, c’est un vin exceptionnel qui, en vieillissant gagne en complexité . Au nez, le bouquet particulier de cèdre, d’amande et de violette apporte toute la finesse et l’élégance à ce vin de légende.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici