La ville d’aubie et espessas

0
364

Population

La population a évolué régulièrement passant ainsi de 960 habitants en 1999 à 1 265 en 2016. (C’est le recensement effectif de Février 2012 qui est pris en compte avec un ajustement statistique annuel.) En 2016, la population de AUBIE ET ESPESSAS sera recensée de 20 Janvier au 21 Février 2016.

Progressant de 26% en 15ans, notre territoire montre sont dynamisme et son attractivité.

La population d’Aubie-et-Espessas se répartit de 50,50 % de femmes et de 49,50 % d’hommes.

La densité est de 138 habitants/km² 

La pyramide des âges fait apparaître la répartition suivante :

  • 0-19 ans : 24 %
  • 20-40 ans : 28 %
  • 40-60 ans : 32 %
  • 60 ans et + : 16 %

Quoi visiter à Aubie et Espessas

EGLISE ST PIERRE AUX LIENS D’ESPESSAS

C’est une église romane datant du XIIème siècle et fortifiée par la suite. Le maître autel, en bois, et le retable en pierre datent du XVIIIème siècle et sont classés aux Monuments Historiques à titre d’objets. La cloche en bronze date de 1556. L’église est inscrite sur l’inventaire des Monuments Historiques par arrêté du 3 novembre 1925.

EGLISE ST MARTIN D’AUBIE

C’est une église romane dite « templière » du XIIème siècle qui a été remaniée et restaurée en 1878. Une statue en pierre représentant une jeune fille tenant un livre est répertoriée à l’inventaire des Monuments historiques. 

LES LAVOIRS

Les lavoirs, en parfait état, ont été construits probablement sous l’Ancien Régime. Avant l’arrivée de l’eau courante dans la commune vers les années 1960-1965, les habitants venaient aux lavoirs laver leur linge et se servaient de puits personnels ou communaux pour puiser l’eau nécessaire à leur vie.
Le lavoir du Puyfaure est le seul où l’on pouvait rester debout pour laver son linge. Pour tous les autres, il fallait se mettre à genou

ORATOIRE DE LA CHARMILLE

Situé dans le parc de la Charmille, derrière l’ancien presbytère de Saint-Martin d’Aubie devenu la mairie, cet oratoire a été restauré en 2003. On y accédait par un « déambulatoire » de verdure. Il date probablement de la construction de l’église et n’est pas classé.

Histoire d’aubie et Espessas

L’origine de la commune se perd dans la nuit des temps. Les premières traces d’habitants dans la région remontent à l’époque magdalénienne (Paléolithique supérieur de 35 000 à 10 000 ans avant Jésus-Christ).

Vers 300 avant J.C., des populations celtes (cubes – d’où viendra le nom de Cubzac) viendront s’installer. Puis les Romains conquirent la région vers la fin du 1er siècle avant J.C. C’est à cette époque que vraisemblablement est né le village d’Aubie (Albia en latin « blanche », son nom serait dû à l’exploitation des carrières de calcaire).

Aubie et Espessas étaient deux paroisses bien distinctes qui appartenaient à l’ancienne baronnie du « Cubzaguès ».
La Mairie d’Aubie se trouvait dans le bâtiment de l’ancienne Poste. La Mairie d’Espessas était située à côté du cimetière d’Espessas. Malgré le refus des habitants d’Espessas pour le rattachement des deux communes, un décret impérial les réunissait définitivement le 22 Mars 1813. 

Les vocations principales de la commune étaient l’agriculture, la viticulture et l’exploitation des carrières, puis utilisation de celles-ci en champignonnières, et ce jusque dans les années 1980.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici