La spécialité bordelaise culinaire

3
18

Dans cet article je ne vais pas me faire que des amis car je vais parler de toutes les spécialités culinaires que l’on trouve dans notre ville et sa région. Il y a beaucoup de recette à base de charcuterie ou de poisson. Les végétariens et les végans pourront trouver quelques mets qui pourraient quand même leurs convenir dans la partie dessert. Pour informations il y a des spécialités que vous ne connaissez certainement pas ! La pomme de terre d’Eysines, l’artichaut de Macau, les asperges du blayais, les cèpes, les huitres végétales, vous devriez aussi essayer !

Voici une rapide sélection des 5 spécialités culinaires Bordelaise :

  • Le canelé
  • La lamproie à la Bordelaise
  • Le boeuf de Bazas
  • Les huitres d’Arcachon
  • Le grenier médocain

Si on doit en retenir la meilleure spécialité bordelaise, c’est le canelé parce que c’est trop bon ! C’est un dessert qui se mange sans faim a tester d’urgence !

Ou trouver les meilleures spécialités de Bordeaux ? Au marché des capucins bien sûr.

Les plats typiques

C’est à partir d’ici que les protecteurs des animaux vont me détester, je suis vraiment désolé mais je me dois de présenter une information global pour tous les lecteurs et leurs convictions. Vous trouverez les différentes spécialités bordelaises plats et les entrées.

Les huîtres d’Arcachon

Le bassin d’arcachon est l’une des zones ostréicoles les plus réputé de France, vous y trouverez d’excellentes huîtres creuses, moins laiteuses que des huitres de Marennes d’Oléron. On la déguste souvent en apéritif avec un verre de vin blanc. Personnellement j’aime bien les petites huitres de calibre 3, avec un petit morceau de pain et du beurre… Hummm ! On peut trouver des huitres à toutes les saisons, on en mange souvent pendant la période de Noël ou encore en été sur une terrasse. Vous pourrez trouver les meilleures huîtres directement chez les producteurs. Le port que je préfère pour acheter des huitres et celui d’Andernos. Les ostréiculteurs sont très accessibles ! N’hésitez surtout pas à passer directement par eux si vous en avez l’opportunité, il vous faudra environ 30 minutes depuis le centre ville pour aller jusqu’au Port d’Andernos acheter des huîtres du bassin d’Arcachon. Pour les plus récalcitrants et ceux qui trouvent cela dégoutant, il est également possible de faire cuire au four les huitres avec du fromage rappé ! C’est à essayer !

La lamproie à la Bordelaise

C’est le seul poisson qui est saigné vivant, son sang est mélangé à du vin rouge pour en faire une sauce. On découpe le poisson en tronçons et on le fait mijoter dans cette sauce avec des poireaux. La lamproie à la Bordelaise est généralement servie accompagnée de croutons aillés et du vin rouge. C’est un plat assez puissant en bouche ! Dans le même genre que la lamproie il existe aussi l’Alose à la Bordelaise. La recette n’est pas la même et ce n’est pas le même type de poisson. C’est un poisson rempli d’arêtes qui fondent lors de la stérilisation.

Crédits : M.Buschmann

Entrecôte bordelaise avec du boeuf de Bazas

Le boeuf de Bazas n’est pas très connu en France mais il commence à être mis en valeur par les grands chefs avec la spécialité bordelaise de l’entrecôte au boeuf de Bazas avec sa sauce Bordelaise au vin rouge et à l’échalote. Bien sûr on peut adapter cette sauce à toutes les viandes, il suffit de blondir des échalotes dans du beurre, d’ajouter un verre de vin rouge de bordeaux (en principe du grave), un bouquet garnis, du sel et du poivre et pour finir du fond de veau. Pour finir, il suffira de déglacer avec cette sauce votre viande. Pour que ce plat soit 100% Bordelais vous pouvez prendre donc du boeuf de Bazas et des pommes de terre d’Eysines.

Crédits : Leon Brocard

Le grenier Médocain

C’est une charcuterie du médoc, c’est moche, pas appétissant mais qu’est ce que c’est bon… C’est un plat qui se mange froid, généralement en entrée mais peut également se manger en plat accompagné de purée ou sur une galette avec de la moutarde. Il s’agit d’estomac de porc, des chaudins, du jambon cuit dans un bouillon de légumes. C’est une de mes charcuteries préférée ! Mais comme vous pouvez le voir avec la photos ci-dessous c’est assez peu présentable… Vous en trouverez dans quasiment toutes les boucheries charcuteries de la la région Bordelaise.

Crédits : Michel VENOT

La crépinette

C’est une recette à base de viande hachée de porc, volaille enfermée dans une crépine, on l’appelle aussi la saucisse plate ou ronde. Elle peut être servie en hors d’œuvre ou alors accompagnée d’huîtres en hiver. Vous pouvez les faire au grill ou à la poêle. On en trouve rarement au restaurant mais c’est très commun dans les boucheries charcuteries. N’hésitez pas à les gouter si vous êtes amateur de cochon.

Crédits : Popo le Chien

Les desserts et pâtisseries de Bordeaux

Maintenant nous allons parler de gourmandises et il y en a beaucoup ! Hummm !

Macarons de Saint-Émilion

Saint-Emilion est plutôt reconnu pour son vin mais les macarons sont tout aussi délicieux ! C’est une recette qui existe depuis 1620 qui provient de la communauté des religieuse d’Ursuline. Lors de votre visite à Saint-Emilion vous trouverez juste à côté du bureau de la poste la boutique du fabricant. Les macarons sont fabriqués sur places et de manière artisanal. Ce petit gâteau aux amandes peut accompagner des dégustations de champagne ou de vin.

Les merveilles

Ce sont de délicieux beignets (cela me rappel mon enfance où notre grand-mère nous en préparé pour le goûter. A l’origine ils étaient servi lors du Mardi gras, aujourd’hui on les serts quand on veut :D. Ces beignets sont semblable aux bugnes ou aux oreillettes qui sont plus connus. C’est un beignet très simple cuit dans le beurre ou dans l’huile et servi avec du miel ou du sucre.

Crédits : Marie-Lan Nguyen

Les Guinettes bordelaises

Ce sont des cerises griottes au kirch ou à l’armagnac enrobées de chocolat noir. Les 3 mots clés sont liqueur, cerise et chocolat ! Vous pourrez croquer cette gourmandise à pleine dent, le noyau aura été enlevé, ne vous inquiétez pas ! Vous trouverez des boutiques à Margaux ou au centre ville.

Le canelé / cannelé

Ah les fameux canelé… j’ai fais expres de pas les mettre en premier parce qu’ils sont tellement connus que c’etait une évidence ! C’est un de mes desserts préférés ! De nos jours une bataille entre deux fabricants fait rage, Baillardran et La toque Cuivré sont les deux principaux vendeur des meilleurs canelés à Bordeaux. Les magasins sont situés dans des endroits stratégiques, vous ne pourrez pas les manquer. Attention ils sont cuisinés avec du rhum !

Crédits : Robyn Lee

Découvrir la meilleure recette de cannelés

Sarments du Médoc

Le sarment à l’origine est le bois taillé de la vigne, ce sont de fines tiges comme ces brins fins de chocolat. Les sarments du médoc existent depuis 1990. C’est la marque révillon qui est à l’origine des sarments. Cette marque existe depuis maintenant 110 ans ! Vous retrouverez également des chocolats haut de gamme, pour noël, pour pâque… Y a pas de saison pour manger du chocolat 🙂 !

Crédits : JPS68

Les bouchons de Bordeaux

C’est une spécialité qui date de 1976. C’est un petit four aux amandes parfumé avec de la fine de Bordeaux. Vous trouverez maintenant des variantes au cognac ou à l’armagnac. Depuis peu, ils ont étendus leurs gammes à plusieurs régions. Chaque région aura son propre parfum ! Vous pouvez visiter l’atelier de fabrications qui se situe à Bruges.

La galette des rois bordelaise

Cette galette des rois est ronde, briochée, décorer de grain de sucre et de morceaux de cédrats confits. Les cédrats représentent les joyaux d’une couronne. Cette spécialité se mange surtout en hiver ou pour l’épiphanie. On y retrouve souvent dans la recette du cognac et parfois du rhum. La galette est très jolie avec le cédrat, il faut aimer… Elle change un peu des galette à la frangipane.

Les dunes blanches du cap ferret

Les dunes de Piquey sont des chouquettes garnis d’une excellente crème. Il existe plusieurs aujourd’hui cinq parfums différents. Mon préféré est celle au caramel et au beurre salé. C’est mon amour pour la Bretagne qui me fait aimer cette crème ! Vous trouverez également ces chouquettes recouvertes d’un peu de chocolat. Elles aussi sont excellentes… Vous trouverez cette boulangerie sur la presque ile du cap ferret dans la ville du Piquey. Vous trouverez également des boutiques 7 rue de la vieille tour et à Arcachon spécialisé dans les Dunes Blanches.

Le croquet

Le biscuit le croquet est un gâteau aux amandes. Oui encore on aime les amandes dans le coin ! Il est parfait pour accompagné une tasse de thé ou un verre de vin rouge ou encore avec une boule de glace. Ce biscuit devient assez rare, nous en mangeons de moins en moins, c’est une des spécialités qui est en train de se perdre.

La fanchonnette

C’est un bonbon en caramel parfait comme souvenir ou pour offrir. Il est traditionnellement offert dans une boite ronde en métal joliment décorée ! C’est un bonbon fourré généralement aux fuits où à l’amande, au café mais aussi au chocolat.

Les noisettines du Médoc

Vous trouverez cette douceur dans un magasin situé rue des remparts ou vous pourrez également en trouver au grand hotel. Ces petites noisettes caramélisés sont délicieuses en apéritif ou simplement par gourmandise au coin du feu en Hiver. C’est une des friandises préférés des Bordelais. Elles sont encore cuisinées de façon artisanale. Vous pouvez également visiter la fabrique au coeur du Médoc ! C’est un souvenir parfait pour offrir qui se transporte facilement et qui se conserve.

Crédits : Noisettines

Les boissons régionales

Le cacolac

J’ai découvert en écrivant cette article que cette boisson était Bordelaise, j’en ai toujours vu et toujours bu donc jamais je n’aurai pensé que c’était une boisson régionale. J’ai donc fait des recherches et effectivement elle vient de Léognan comme les célèbres vins du Pessac Léognan. C’est tout simplement un genre de chocolat au lait tout près. Il peut se boire froid ou chaud. Vous pourrez en trouver dans tous les cafés ou bar de Gironde. Aujourd’hui malheureusement ce n’est plus une entreprise familiale, elle a été racheté par une très grosse structure.

Le lillet

C’est aussi une suprise pour moi de retrouver le lillet dans cet article car pour moi c’est aussi tellement commun que je ne savais pas que c’etait aussi une spécialité bordelaise. On peut trouver du lillet blanc, rosé ou rouge. Il doit être bu très frais, avec une rondelle d’orange ou de citron. Cet apéritif est fabriqué à Podensac. C’est en grande majorité du vin avec un peu de liqueur. Il existe depuis la fin des années 1880. C’est aujourd’hui une boisson mondiale. Cette marque anciennement familiale appartient aujourd’hui au groupe Ricard qui possède une usine sur la région.

Saviez vous que même Hannibal lecter boit du lillet ?

Crédits : Ralf Roletschek

La fine de Bordeaux

La fine est une eau de vie qui est apparu vers la fin du 19ème siècle. Cette eau de vie est issue de la distillation de vin blanc, elle est ensuite vieilli en fut de chêne plusieurs années. La fine est assez forte, elle fait au moins 40° ! Grâce au vieillissement en fût de chêne, la fine de Bordeaux devient ambré avec les années. Son odeur est très fruité et à la fois subtil et puissante. Vous pourrez en trouver dans les Distilleries Vinicoles du Blayais et à la Distillerie Lartigue.

5.0
04

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici